Pour Didier Raoult, le masque et le gel hydroalcoolique sont presque inefficaces !

Le polémique et dorénavant célèbre infectiologue Didier Raoult vient de refaire son apparition sur le devant de la scène médiatique avec de nouvelles déclarations chocs !

voici-didier-raoult-emmanuel-macron-aurait-ordonne-en-catastrophe-la-multiplication-des-tests-autour-de-la-chloroquine

Alors qu’il était l’invité de l’émission On est en direct ce samedi 7 novembre, Didier Raoult a une fois de plus créé le buzz en parlant de la covid-19, du port du , de l’utilisation du gel hydroalcoolique et du futur vaccin… Ses propos ont au moins eu le mérite de questionner, mais ont surtout rapidement enflammé toute la Toile !

Il court, il court le

Face à la récente explosion des cas de contamination à la covid-19, le gouvernement d’Emmanuel Macron a tranché radicalement en faveur d’un couvre-feu, puis d’un second reconfinement “total »

Une décision qui a très mal été reçue et qui a suscité l’incompréhension chez beaucoup. Car si les citoyens français sont sommés de rester chez eux, et les lieux de culture, de restauration et les bars sont maintenu fermés, une grande partie des travailleurs doit cependant continuer à aller travailler chaque jour en s’entassant dans les transports en commun.

La lutte contre le coronavirus n’est donc pas prête de s’arrêter, mais elle est cependant de plus en plus mal accueillie par les Français qui ont du mal à en comprendre la logique.

Certaines personnalités publiques, comme Philippe Etchebest, Benjamin Castaldi, ou Nicolas Bedos n’ont d’ailleurs pas hésité à s’exprimer sur le sujet au travers de tweets sanglants ou de prises de parole à la . Mais celui qui a encore une fois défrayé la chronique en prenant position, c’est l’infectiologue Didier Raoult.

Il y a quelques semaines, il avait déjà été vivement critiqué par ses pairs lorsqu’il avait recommandé un traitement à base d’hydroxychloroquine. Mais le médecin n’en démord pas et reste bien campé sur ses positions.

Les propos chocs de Didier Raoult dans On est en direct

Invité par Laurent Ruquier dans sa nouvelle émission On est en direct ce samedi 7 novembre, l’infectiologue a de nouveau eu l’opportunité de s’exprimer au sujet du coronavirus. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son avis tranché a fait .

Lors de la première vague de coronavirus, le gouvernement d’Emmanuel Macron s’était montré très confus au sujet de la nécessité du port du masque. Après avoir déclaré que son utilisation était inutile, le port du masque est devenu nécessaire puis obligatoire pour enrayer la transmission du coronavirus.

L’utilisation du gel hydroalcoolique est elle aussi, non pas obligatoire, mais très fortement encouragée par le gouvernement dans n’importe quel contexte social (tournage, plateau télé, magasin, école, lieux de travail…).

Mais pour Didier Raoult, toutes ces déclarations ne sont que des inepties : « Le gel ne sert à rien. C’est l’alcool. J’ai téléphoné au (Olivier Véran, le ministre de la Santé ndlr) je lui ai dit à l’époque que dans les pharmacies, on arrive même plus à trouver de l’alcool parce que les pharmaciens n’ont même pas le droit de manipuler de l’alcool pour faire de l’alcool avec de l’eau, à 70 degrés, c’est ça qui tue » a-t-il déclaré à Laurent Ruquier.

D’après le professeur et infectiologue, « il suffit de mettre de l’alcool dans de l’eau »

Pour ce qui est du port du masque, Didier Raoult estime que le coronavirus ne s’attrape pas par voie aérienne, mais essentiellement par les mains et le contact physique…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Didier Raoult (@officieldidierraoult) le

Une maladie “pas si” mortelle

Selon Didier Raoult, l’augmentation du nombre de cas n’est pas le fruit du premier déconfinement ou de l’absence du port du masque, mais est tout simplement une conséquence de la généralisation des tests PCR

« Cette maladie n’est pas plus mortelle que les autres, son taux de mortalité est bien en dessous des 2 %. », une létalité moins importante que la simple grippe saisonnière donc. Pour le professeur, le problème vient avant tout du manque de connaissances et de compréhension général face à ce virus.

En ce qui concerne le vaccin, Didier Raoult s’est encore une fois montré très septique: « Si la maladie reste ce qu’elle est maintenant, je ne sais pas qui va vouloir se faire vacciner pour un truc qui ne tue pas », a-t-il déclaré. 

Encore une fois et comme depuis le début de la pandémie, on entend tout et son contraire, et il est très difficile de connaître la vérité au sujet du coronavirus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’est juste un fait. #coronavirus #covid_19 #nonaucoronavirus #didierraoult #raoultdidier

Une publication partagée par Didier Raoult (@didierraoultofficiel) le


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !