Geneviève Grad : la célèbre fille de Cruchot après la saga « Le gendarme de Saint-Tropez », qu’est-elle devenue ?

Chaque été, la fameuse saga « Le gendarme de Saint-Tropez » revient sur les écrans des Français, pour le plus grand bonheur des fans de Louis de Funès. À cette occasion, voyons un peu ce qu’est devenue l’actrice qui joue sa fille, Geneviève Grad.

Geneviève Grad
Source : Secret Parisien

Aujourd’hui âgée de 76 ans, la fille du célèbre Cruchot a fait battre de nombreux cœurs depuis le tournage des films cultes. Devenue l’idole de toute une génération grâce à son rôle iconique, a pourtant su rester discrète après le succès de la saga. Découvrons-en plus sur sa vie et les différents projets auxquels elle a participé.

Geneviève Grad
Source : Femme Actuelle

Une remarquée pour son rôle aux côtés de

Le 5 juillet dernier, Geneviève Grad a fêté ses 76 ans, elle qui depuis les années 60 est restée dans les mémoires des cinéphiles du cinéma français. Née durant l’année 1944, la jeune femme n’était pourtant pas prédestinée à l’industrie du , puisqu’elle venait d’une famille modeste avec un père typographe pour le journal « -Soir ».

  • Durant ses plus jeunes années, la fille du célèbre Cruchot souhaitait devenir danseuse, passionnée notamment par les ballets et l’univers de l’opéra.
  • Toutefois, c’est bien pour le grand écran qu’elle se fait repérer par de nombreux producteurs dès son adolescence.

Alors qu’elle tourne quelques essais pour le film « Les Adolescentes », elle n’est pas retenue pour le tournage final. Cependant, Michel Boisrond ne l’entend pas de cette oreille et la fait participer à son film « Un soir sur la plage ».

Grâce à ce rôle, la jeune actrice acquiert une certaine réputation dans le milieu, au point d’enchaîner les petits rôles au cinéma et au théâtre.

Pourtant, c’est bien avec le personnage emblématique de Nicole Cruchot que les Français la découvrent, puisqu’elle participe aux trois premiers volets de la saga « Le gendarme » : « Le gendarme à Saint-Tropez », « Le gendarme à New York » et « Le gendarme se marie ».

Incarnant une jeune femme taquine avec son père, qui tente comme il peut de l’élever dans une éducation stricte, l’actrice contribue à bousculer les codes du genre et à donner une image de la femme plus libre et plus extravertie.

La vie de Geneviève Grad après la saga « Le gendarme »

C’est en 1968 que le dernier volet de la saga « Le gendarme » est tourné, même si la carrière de l’actrice ne s’arrête pas si bon chemin. Malgré les apparences, Geneviève Grad a continué de travailler dans l’industrie, et notamment dans la chanson, puisqu’elle interprète le titre culte « Do you Do you Saint-Tropez » ou encore « Les garçons sont gentils ».

Toutefois, la jeune femme n’a pas souhaité s’épuiser à travers de nombreux tournages, d’autant plus que la saga « Le gendarme » a été très prenante pour l’actrice.

Contre toute attente, cette dernière choisit de mettre sa carrière en pause, expliquant à ce propos qu’elle n’avait pas pris de vacances depuis plus de douze ans. Bien décidée à se concentrer sur sa vie personnelle, Geneviève Grad fait la rencontre d’Igor Bogdanov, célèbre scientifique et vulgarisateur.

Avec ce dernier, la jeune femme accueille son premier enfant en 1976, un petit garçon prénommé Dimitri.

Au cours des années 1970, Geneviève Grad revient sur le devant de la scène, dans des films tels que « OSS 117 prend des vacances » ou « Le Maestro ». Elle se distingue également au théâtre, puis devient finalement assistante de production pour la chaîne TF1.

Finalement, au début des années 1990, l’actrice raccroche définitivement avec le milieu du divertissement pour devenir antiquaire.